Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies, cliquez Politique d'utilisation des cookies

Stage : Etude de trajectoires vers les points de Lagrange - Mécanique Spatiale H/F - Toulouse - CS

Publiée le: 1/10/2019

Résumé de l'offre

  • Type de contrat:
    Alternance / Stage

Description de l'offre

Au sein de la Business Unit Espace, le département Flight, Mission & Operations  (FMO) conçoit, développe et opère pour ses clients du secteur spatial (CNES, ESA, AIRBUS DS, TAS) de nombreux systèmes informatiques pour le segment sol de satellites scientifiques, d’observation de la Terre ou de télécommunication.

 

Notre expertise en matière de segments sol couvre les domaines suivants :

*Centres de Mission et Centres de Contrôle :

- Traitement des télémesures / Gestion des télécommandes,

- Traitement des données (images ou données radar)

- Gestion de la charge utile,

- Stockage des données,

- Planning mission,

- Segment utilisateur.

*Simulation :

- Simulateurs satellites,

- Simulateurs missions.

* Mécanique spatiale :

- Logiciel de mise et maintien à poste de satellite d’orbite basse ou géostationnaire,

- Outils d’expertise métier ou d’analyse mission en mécanique spatiale.

 

Les outils d'analyse mission mis en œuvre par CS sont très orientés sur les aspects opérationnels des projets spatiaux (phases C et D). Les phases amont (de la phase 0/A et phase B) peuvent être traités avec les mêmes outils dans les cas de missions terrestres, mais pas dans les cas de missions scientifiques autour des points de Lagrange par exemple.

Une différence fondamentale est que la recherche des trajectoires stables et des moyens d'y arriver (halo orbits, manifolds) se  fait sous l'hypothèse CR3BP (Circular Restrictied Three Body Problem).

Cette hypothèse simplificatric n'est pas disponible dans les outils opérationnels.

 

Le stage proposé a deux objectifs :

  - mettre en place des outils de simulation dans le cadre de

    l'hypothèse CR3BP.

  - mettre en place une méthode de passage d'une trajectoire

    connue sous l'hypothèse C33BP vers une trajectoire numérique

    précise.

 

Profil requis

En fin de formation d’ingénieur ou équivalent universitaire (Bac+5), vous êtes intéressé(e) par la mécanique spatiale et la programmation scientifique orientée objet.

Vous êtes rigoureux, autonome, créatif et avez l’esprit d’équipe.